Home 5 Actualités 5 Haïti/Economie : Des Milliardaires viendront recapitaliser les PME haïtiennes

Haïti/Economie : Des Milliardaires viendront recapitaliser les PME haïtiennes

Le co-président de la commission intérimaire pour la reconstruction d’Haïti, William Jefferson Clinton était accompagné de deux milliardaires lors de la première séance de travail de cette commission.  Il s’agit du mexicain Carlos Slim et du canadien Franck Giustra.

Ces derniers se sont engagés de créer un fonds de`20 millions de dollars américains en vue de la recapitalisation des petites et moyennes entreprises notamment celles ouvrant dans le secteur agricole et de l’énergie renouvelable.

M Carlos slim et le réalisateur canadien Franc Giustra ont offert chacun 10 millions de `dollars pour la constitution de ce fonds.

« Nous voulons que ce fonds soit un modèle pour relancer les PME en Haïti », a déclaré, l’ex président américain qui a par ailleurs encouragé le secteur bancaire à accorder à ceux évoluant dans ce secteur des prêts à des taux très bas et compétitifs. Ces fonds  ne doivent pas générer des profits ni à la commission intérimaire pour  la reconstruction d’Haïti ni aux investisseurs, a fait remarquer Bill Clinton tout en souhaitant que ceux-ci soient renouvelés indéfiniment.

Ces deux milliardaires ont déjà donné des résultats probants au Pérou et en Colombie, a, de son côté, indique le premier ministre haïtiens, Joseph Jean Max Bellerive.

Selon Carlos Slim, les PME en tant que secteur créateur d’emplois peuvent aider le pays à sortir du gouffre. Pour sa part, le réalisateur canadien  Franck Giustra encourage d’autres investisseurs à se joindre à lui dans cette lutte pour la relance des petites et moyennes entreprises haïtiennes.

La première rencontre de la commission intérimaire pour la reconstruction d’Haïti a été réalisée pour décider de la marche à suivre de cet organisme et définir ses structures, selon les informations fournies par les concernés. Jusqu’à date l’ossature de l’administration de la CIRH n’est pas encore constituée.

Dans la foulée, la coopération canadienne a mis à la disposition de la CIRH cinq de ses employés. Cette structure bénéficie également l’appui de quatre cadres de l’USAID.

Du coté haïtien, seulement deux personnalités  sont pour l’instant désignée pour faire partie de cette administration. C’est le conseiller économique du président de la république, M. Gabriel Verret qui  y fait office de directeur  exécutif  et Denis Dufresne, responsable de communication à ladite commission.

Réagir à cet article

About Scoop FM 107.7

Scoop FM 107.7

Check Also

Le département d’État recommande l’arrêt du TPS…

Plus de 300 000 ressortissants de pays de l’Amérique centrale et d’Haïti, bénéficiaires du TPS, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *