Home Actualités Haïti/Coopération : La première dame haïtienne sollicite l’aide de la France pour scolariser 300.000 enfants à partir d’octobre prochain
Actualités - mai 5, 2010

Haïti/Coopération : La première dame haïtienne sollicite l’aide de la France pour scolariser 300.000 enfants à partir d’octobre prochain

La première dame haïtienne, Elizabeth Préval, a appelé à l’aide de la France pour faciliter l’entrée en classe à partir d’octobre prochain de 300.000 enfants haïtiens non scolarisés, à l’occasion d’une visite officielle dans la capitale française, qui a débuté  le mardi 4 mai 2010.

Devant le corps diplomatique en France, les représentants d’associations de défense des sans-papiers et du secteur privé haïtien, la première dame  leur a expliqué  le travail qu’elle est entrain de réaliser avec les enfants âgés de 3 à 5 ans.

« Après le violent séisme qui a dévasté notre pays nous avons ouvert des centres d’accueil baptisé ‘’Plas Timoun’’(Centre pour enfants) pour accueillir des milliers d’enfants des zones très touchées par le séisme. Grâce à la culture et les arts nous avons pu faire une thérapie pour ces enfants qui sont encore sous le choc », a déclaré Madame Préval.

Elle a expliqué que le programme, ‘’la petite enfance’’ qui doit assurer l’éducation générales des enfants, a du être suspendu à cause de difficultés financières. Mais, la reprise de ce programme est à l’étude avec les Etats-Unis, la France, le Canada, entre autres.

« Les dernières recherches montrent que 70% des capacités cérébrales de l’enfant se développent pendant les trois premières années d’école. En Haïti nous avons plus d’un millions d’enfants de trois à cinq ans qui sont dans un besoin urgent de soins socio-éducatifs », a souligné la première dame haïtienne. Elle dit croire que l’on doit profiter de cette fenêtre ouverte dans le cadre des réflexions sur l’éducation pour faire de ces  enfants la balise du nouveau système visant le renforcement de l’école fondamentale, l’école professionnelle et l’école supérieure.

Accompagnée du ministre haïtien de la jeunesse, des sports et de l’action civique, Evans Lescouflair,  Madame Préval a félicité publiquement la communauté internationale et surtout la république française pour son engagement et son appui à  la population haïtienne après le séisme du 12 janvier.

Le ministre Evans Lescoulflair a lui aussi remercié le gouvernement français et particulièrement l’ambassadeur de France en Haïti, Didier Lebret, qui selon le ministre haïtien, est train de transformer la coopération franco-haïtienne et du même coup changer la ‘’perception française’’ de l’homme haïtien.

« La première dame [d’Haïti] travaille sur le cas des enfants de 3 à 5 ans et 6 à 11 ans, étant ministre de la jeunesse et de l’action civique je travaille avec les jeunes de 11 à 16 et 17 à 28 ans. Je dois trouver  des formations pour ces deniers afin qu’ils puissent participer activement à la reconstruction de leur pays », a indiqué le ministre Evans Lescoulflair, précisant que des démarches sont entreprises dans ce sens auprès des institutions françaises de manière à commenencer à mettre sur pied des programmes de formations.

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *