Home Actualités Haïti : Martelly veut retirer le pays de l’assistanat pour faire place aux investissements
Actualités - juillet 12, 2011

Haïti : Martelly veut retirer le pays de l’assistanat pour faire place aux investissements

Le chef de l’Etat haïtien a annoncé le week-end dernier la mise en place d’une équipe composée de hautes personnalités étrangères chargée de faire la promotion d’Haïti à travers le monde et ramener des investisseurs.

Ces personnalités sont l’ancien Président américain Bill Clinton, l’ex-Premier ministre de la Jamaïque Percival Patterson, l’ex-Premier ministre espagnol, Jose Maria Aznar,et le Chairman de la Digicel, Denis O’brien.

Ce groupe sera rejoint par des personnalités haïtiennes dont la notoriété à l’échelle internationale est importante. « En plus de motiver les investisseurs, ce comité devra également sensibiliser les donateurs à honorer leur engagement vis-à-vis d’Haïti ».

« Pendant mon voyage en Espagne j’ai rencontré des hommes d’affaires qui sont très intéressés à venir en Haïti. Connaissant l’expertise espagnole dans les secteurs du tourisme et de l’énergie, je leur ai fait savoir qu’il y a des opportunités en Haïti afin de créer des emplois et c’est cette tache qu’aura ce comité », a dit Michel Martelly.

Le Président de la république déclare que l’Haïti dont il va diriger au cours des 5 prochaines années sera une Haïti qui va se retirer de l’assistanat pour faire place aux investissements.

Par ailleurs, le président Michel Martelly a dressé un bilan positif de son voyage en Espagne la semaine dernière. Il a indiqué que Haïti a été bien représentée et bien vendu en terre espagnole par son président et les membres de la délégation qui l’accompagnait.

Le chef de l’Etat a notamment souligné l’annonce par le chef du gouvernement espagnol la création d’un fonds de 50 millions d’euros à travers la BID pour supporter les petites et moyennes entreprises. Il a évoqué également la mise en place d’une école de formation des enseignants grâce au financement de l’Espagne pour la prochaine rentrée scolaire.

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *