Home Actualités Haïti-Crise politico-électorale : Pas de solution en dehors de la constitution et de la loi électorale, dit René Préval
Actualités - janvier 3, 2011

Haïti-Crise politico-électorale : Pas de solution en dehors de la constitution et de la loi électorale, dit René Préval

Le chef de l’Etat haïtien, René Préval, a une nouvelle fois appelé, dimanche 1er janvier, au strict respect de la constitution et de la loi électorale pour résoudre la crise actuelle. Dans son discours à l’occasion de la célébration du 207eme anniversaire de l’indépendance, M. Préval a déclaré que la lutte contre le choléra, la reconstruction nationale, l’éducation, le renforcement institutionnel requièrent indubitablement la stabilité. Et pour y arriver il faut au pays un parlement et un président légitimes.

René Préval a parlé ainsi comme pour faire allusion à la crise postélectorale et les voix qui ne cessent de s’élever pour réclamer la mise en place d’un gouvernement de transition après le 7 février 2011.

Toute solution envisagée en dehors de la constitution et de la loi électorale ne fait qu’envenimer la crise, a relevé  René Préval

Dimanche 2 janvier 2011,  au cours d’une cérémonie au Palais national (siège du Président)  a l’occasion de la fête des aïeux, le président René Préval a salué la mémoire des compatriotes haïtiens  tués  dans la tragédie du 12 janvier 2010. René  Préval a également remercié  le soutien accru de la communauté internationale dans la dynamique du relèvement de ce pays.

Cette activité s’est déroulée en présences des  hauts dignitaires de l’Etat, des pays amis d’Haïti et des organisations non gouvernementales. 

Présent à la cérémonie, le représentant du Pape Benoit XVI en Haïti, a adressé  ses vœux de bonheur et de paix au chef de l’état et la nation toute entière.

Mgr Bernadito Ausa qui dit partager le désarroi de la population haïtienne à la suite du tremblement de terre,  a  renouvelé l’engagement de la communauté internationale à poursuivre son soutien dans la reconstruction d’Haïti et les relèvements sociaux et économiques.

Le doyen du corps diplomatique a plaidé en faveur d’un véritable ralliement de tous les secteurs y compris les pays dits amis d’Haïti en vue de la transformation de la situation.

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *