Home 5 Actualités 5 Haïti débat / L’arrêté présidentiel sur le cabinet du PM nommé, Jean Michel Lapin : Jusqu’à quand un nouveau gouvernement légitime entrera-t-il en fonction ?

Haïti débat / L’arrêté présidentiel sur le cabinet du PM nommé, Jean Michel Lapin : Jusqu’à quand un nouveau gouvernement légitime entrera-t-il en fonction ?

Pour la reprise normale des activités de l’État, le peuple et la communauté internationale attendent impatiemment la prise de fonction d’un gouvernement légitime. Avec un gouvernement démissionnaire, les actions de l’État sont limitées et ses accords avec les pays alliés et les institutions internationales sont affectés. Pour honorer les échéances de cette année, le pays a grandement besoin de reprendre son cours normale.

Jusqu’à quand un nouveau gouvernement légitime entrera-t-il en fonction pour sortir la nation de cette impasse dans laquelle elle se retrouve ? Sachant que l’arrêté présidentiel, après les deux séances discontinuées au Sénat de la République, a annoncé la reconduction de huit ministres, alors que les 4 sénateurs de l’opposition exigent le retrait du cabinet ministériel des membres ayant fait partie du gouvernement de Céant.

Le président a reconduit les huit ministres, pendant que beaucoup de gens s’attendaient à ce de nouvelles figures intègrent le cabinet pour une embellie politique. Si pour certains la position du chef de l’État traduit de la provocation, pour d’autres elle exprime sa volonté de ne pas perdre la face devant le groupe des 4 sénateurs. Jovenel Moise veut-il réduire ces parlementaires à leur plus simple expression ?

« Aujourd’hui, je constate que le président a fait une provocation. Le rôle du chef de l’État, c’est de résoudre les problèmes. Il doit être à l’écoute », a précisé le sénateur Youri Latortue, dans une intervention téléphonique sur la fusillade, qui a coûté la vie à 3 personnes, perpétrée, mercredi, aux environs de 9 heures du soir, par des individus non identifiés, à St Michel de l’attalaye.

Selon l’article 136 de la constitution, nous dit l’ancien président du Grand Corps, au cours de la retransmission de l’émission Haïti débat du jeudi 23 mai 2019, qui déplorait l’insécurité, le kidnapping qui gangrène le pays, l’assassinat des professeurs, la montée du dollar américain, la rareté du carburant, le viol sur les jeunes femmes et le braquage, la mission du président consiste à surveiller au bon fonctionnement des institutions nationales.

« Je remarque un président qui cherche querelle, alors qu’il devait être le premier à faire appel à la sagesse », a-t-il indiqué.

Mozard Lombard,

Communicateur Social, Journaliste,

Tél : (509) 3147-1145,

Email : [email protected]

Réagir à cet article

About Mozard Lombard

Mozard Lombard

Check Also

Haïti débat / La crise pétrolière en Haïti : 160 mille barils de produits sont disponibles dans le débarcadère haïtien, annonce Eddy Jacqueson Alexis

Le secrétaire d’État à la communication annonce que 160 mille barils de carburants sont disponibles …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *