Home 5 Actualités 5 Haïti débat / L’étude des dossiers des membres du cabinet de Lapin à la chambre basse et la montée du dollar : « Nous voulons être clairs sur les personnes que nous allons ratifier », dixit Bel-Ange Pierre

Haïti débat / L’étude des dossiers des membres du cabinet de Lapin à la chambre basse et la montée du dollar : « Nous voulons être clairs sur les personnes que nous allons ratifier », dixit Bel-Ange Pierre

Alors que les partenaires internationaux attendent la prise de fonction d’un gouvernement légitime pour matérialiser les accords de financement avec Haïti, le processus de ratification du cabinet du Premier Ministre nommé, Jean Michel Lapin, perdure. En moins de deux mois, le dollar américain, qui a de grandes incidences sur le prix des produits sur le marché haïtien, passe de 79 à 91 gourdes.

En attendant que le cabinet du PM Lapin se conforme aux exigences des sénateurs qui représentent l’aile dure de l’opposition, les députés de la chambre basse se planchent sur les études des dossiers de ses membres. La séance de la ratification du gouvernement aurait pu se réaliser ce vendredi, mais à cause de certains changements opérés au sein de l’équipe, le processus s’arrête momentanément, le temps de confirmer les nouveaux noms avant de procéder aux examens de leurs pièces.

Sur cette question d’analyse des dossiers des ministres, le politologue/juriste, Ené Val, nous a précisé que l’article 157 de la constitution n’autorise pas aux parlementaires d’examiner les pièces des ministres. « La seule personne qui détient cette compétence, c’est le président », indique-t-il, avant d’ajouter que ce que nous sommes en train de faire présentement n’est rien d’autre que du désordre.

« Si nous n’analysons pas les dossiers des ministres, comment allons-nous savoir s’ils ont des doubles nationalités », se demande le député Bel-Ange Pierre, lors de la retransmission de l’émission Haïti débat du mercredi 22 mai 2019, tout en signifiant que « Nous voulons être clairs sur les personnes que nous allons ratifier ».

La commission, explique Monsieur Pierre, est en train de faire un travail sérieux avec ses consultants. Les députés n’ont proposé aucun ministre. La chambre basse ne participe pas dans le choix des membres du cabinet. « Nous avons beaucoup de projets à réaliser, si nous n’avons pas de gouvernement nous ne pourrons pas les effectuer. Le pays a besoin d’un apaisement social », a fait savoir Bel-Ange Pierre.

Interrogeant sur la montée du dollar de manière accélérée, le député indique que le parlement n’a de prérogative pour prendre des décisions pour le revoir à la baisse. «  Il y a plusieurs paramètres qui expliquent sa montée. Le dollar grimpe comme dans une vente aux enchères. Nous ne faisons qu’importer, et ce dans tous les domaines. Le parlement peut demander au gouverneur de jouer son rôle de régulateur. Le parlement n’a rien à voir avec la montée du dollar », a-t-il déclaré, soulignant qu’il revient à l’État et au gouverneur de la BRH de prendre les mesures nécessaires.

Mozard Lombard,

Communicateur Social, Journaliste,

Tél : (509) 3147-1145,

Email : [email protected]

Réagir à cet article

About Mozard Lombard

Mozard Lombard

Check Also

Haïti débat / Alternative consensuelle pour la refondation d’Haïti : Nènèl Cassy souhait que les acteurs donnent de l’opportunité pour que cette alternative fasse son chemin

À moins de 4 jours du début des examens officiels pour les élèves de la …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *