Home 5 Actualités 5 Haïti débat / Le cabinet de Lapin et la DCPJ sur le massacre de La Saline : Un Cabinet de nature équivoque, entre nouveau gouvernement et remaniement ministériel

Haïti débat / Le cabinet de Lapin et la DCPJ sur le massacre de La Saline : Un Cabinet de nature équivoque, entre nouveau gouvernement et remaniement ministériel

Pendant que toute la presse se focalise sur les noms répertoriés sur la liste des membres du cabinet ministériel du Premier Ministre nommé, Jean Michel Lapin, la DCPJ a acheminé aux autorités de la justice haïtienne, cette semaine, un rapport sur le massacre de La Saline qui pointe du doigt Fedenel Monchery et Joseph Pierre Richard Duplan.

Les autorités de la DCPJ ont introduit ce rapport à un moment où plus d’un s’interroge sur la nature de ce cabinet, dans lequel six ministres du gouvernement du notaire Jean Henry Céant, qui étaient en fonction durant la période de grande effervescence et des dix jours de blocage du pays en février dernier, sont reconduits.

Beaucoup de gens ont du mal à définir ce cabinet entre un nouveau gouvernement et un remaniement ministériel. Toutefois, des autorités laissent croire que les six ministres sont reconduits pour doter au gouvernement de membres ayant une bonne connaissance de l’administration publique. Car, les nouvelles figures prendront un peu de temps pour maitriser le système.

Parmi les ministres conservés figure celui de la justice et de la sécurité publique, Roudy Jean Aly, très contesté pour avoir laissé rapatrier les 7 étrangers appréhendés en possession d’armes de guerre très sophistiquées, lors de la mobilisation de fermeture du pays du mois de février écoulé et pour ne pas pouvoir faire de la lumière sur le massacre de La Saline.

À rappeler que les organisations de défense des droits humains attirent l’attention sur ce massacre de La Saline depuis le mois de novembre 2018. La DCPJ, qui a mené une enquête sur cette tuerie, a adressé un rapport aux autorités judiciaires du pays pour les suites nécessaires. Elle a reconstitué les faits. Elle a fait parler les individus concernés. Des chefs de gangs ont révélé les personnalités pour lesquelles ils travaillent.  À la suite de cette enquête, la DCPJ exige l’arrestation de deux instigateurs. Il s’agit de Fedenel Monchery et Joseph Pierre Richard Duplan.

Mozard Lombard,

Communicateur Social, Journaliste,

Tél : (509) 3147-1145,

Email : [email protected]

Réagir à cet article

About Mozard Lombard

Avatar

Check Also

USAID / Lancement officiel du projet Haïti Invest : Les États-Unis encouragent l’investissement pour le développement de l’emploi en Haïti

En vue d’ouvrir l’accès au crédit et aux capitaux pour les entreprises haïtiennes, l’Agence Américaine …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *