Home 5 Actualités 5 L’ONU propose une nouvelle mission en Haïti

L’ONU propose une nouvelle mission en Haïti

Alors que la fin du mandat de la Mission des Nations Unies pour la Stabilisation en Haïti (Minustah) expire le 15 avril prochain (en Haïti depuis 2004), Antonio Guterres, le nouveau Secrétaire général des Nations Unies recommande dans un rapport, que les fonds restant pour la Minustah, soient utilisés pour une courte mission supplémentaire de 6 mois. Une recommandation qui sera discutée par les pays membres du Conseil de Sécurité à l’ONU le 11 avril prochain, pays qui sont favorables au retrait mais qui sont divisés sur la présence des Nations Unies après la fin de Mission de la Minustah. Le vote du Conseil de sécurité sur ce rapport, prévu le 15 avril prochain à New York, décidera de la future présence ou non des Nations Unies en Haïti.




Guterres recommande que cette nouvelle mission, dont le mandat s’achèverait le 15 octobre 2017 se concentre sur le renforcement de la Police Nationale d’Haïti (PNH) et le système judiciaire haïtien dysfonctionnel. Le rapport souligne qu’une telle stratégie réduirait la possibilité de répéter les échecs des transitions passées, comme le déclin rapide de la capacité de la PNH et les troubles publics à grande échelle, comme se fut le cas lors de la clôture de l’opération de maintien de la Paix des Nations unies en Haïti, en mars 2000



Cette nouvelle mission, ne comporterait pas d’effectifs militaires, dont les 2,370 militaires se retireront progressivement en totalité ; elle sera dotée d’un personnel civil réduit de 50% et d’un effectif policier de l’UNPol de seulement 295 membres, chargés notamment d’encadrer et de conseiller les hauts responsables de la PNH.

Source : HaitiLibre

Réagir à cet article

About La Redaction - Scoop

La Redaction - Scoop

Scoop FM, TV & Website, une chaine de médias pour vous tenir informés – des journalistes compétents toujours au cœur des faits saillants – Scoop !

Check Also

Le département d’État recommande l’arrêt du TPS…

Plus de 300 000 ressortissants de pays de l’Amérique centrale et d’Haïti, bénéficiaires du TPS, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *