Home 5 Actualités 5 Faute de budget le Centre de Surveillance Sismique est au point mort

Faute de budget le Centre de Surveillance Sismique est au point mort

Le Centre de surveillance sismique est dysfonctionnel depuis le début du mois de janvier dernier en raison d’un manque de provisions budgétaires, a fait savoir, hier lundi, le directeur général du Bureau des mines et de l’Énergie.




Selon Claude Prépetit, plusieurs services comme l’entretien des matériels, la réception des signaux satellitaires, la rémunération du personnel, l’alimentation du serveur central en charge de cartographier les messages, les signes sismiques subissent un arrêt de fonctionnement en raison de l’absence d’un budget annuel de 6 millions de Gourdes.

Réagir à cet article

About La Redaction - Scoop

La Redaction - Scoop

Scoop FM, TV & Website, une chaine de médias pour vous tenir informés – des journalistes compétents toujours au cœur des faits saillants – Scoop !

Check Also

Le département d’État recommande l’arrêt du TPS…

Plus de 300 000 ressortissants de pays de l’Amérique centrale et d’Haïti, bénéficiaires du TPS, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *