Home 5 Actualités 5 Six écoles dans le Sud-Est et les Nippes accueillent les élèves dans des bâtiments flambant neuf

Six écoles dans le Sud-Est et les Nippes accueillent les élèves dans des bâtiments flambant neuf

“ Yon lòt kalite lekòl, pou yon lòt kalite edikasyon’’ , thème de la Journée spéciale de l’Education conjointement organisée  par le Fonds d’Assistance économique et sociale(FAES), le ministère de l’Education nationale et de la Formation professionnelle (MENFP)et quelques de  leurs partenaires que sont la Banque interaméricaine de Développement(BID) et la Coopération canadienne. Cette journée du vendredi 29 septembre 2016 a été fortement marquée par l’inauguration simultanée de six écoles dans les départements des Nippes et du Sud-Est.




Pour une question de gestion du temps, les plus hautes autorités du MENFP et du FAES avaient mise l’emphase sur la cérémonie d’inauguration des nouveaux bâtiments de l’Ecole nationale de Masson située dans la commune de Paillant (département des Nippes) et celle de l’Ecole nationale de Mayette dans la commune des Côtes-de-Fer (département du Sud-Est).

menfp-et-faesL’inauguration des quatre autres  bâtis scolaires, à savoir ceux érigés à Brossard (Anse-à-Veau, Nippes), à Pascal (Plaisance des Nippes), à Cité-Lumière (Jacmel, Sud-Est), à Colin (Jacmel, Sud-Est) était à la charge des bureaux régionaux du FAES et des directions départementales de l’Education.

A Masson comme à Mayette, la cérémonie d’inauguration a été présidée par le Dr. Eliccel Paul, le directeur de cabinet de Jean Beauvois Dorsonne, ministre de l’Education nationale. Sur les deux sites, M. Paul a réaffirmé la détermination du MENFP d’amplifier l’accès àecole-faes l’éducation, mais une éducation de qualité qui permet le plein épanouissement de l’enfant tout en répondant aux demandes exprimées par la société.

Aussi, il a laissé entendre que : « Cette journée qui se veut le témoignage d’un partenariat dynamique  MENFP-BID-FAES-Coopération canadienne au profit des enfants haïtiens depuis le séisme du 12 janvier 2010, illustre les actions réalisées sur trois grands axes majeurs de coopération : Qualité, accès à l’éducation et gouvernance.

Ce sont en effet plus d’une centaine d’écoles qui sont déjà construites ou en construction à travers le territoire national. Et tous ces nouveaux édifices scolaires respectent les normes édictées par l’Etat haïtien en matière de génie scolaire : Une école fondamentale complète et deux salles de préscolaire, respectant les normes parasismiques et anticycloniques avec toutes les commodités modernes. L’objectif étant de favoriser un meilleur cadre d’apprentissage dans un environnement approprié et sûr ».

ecole-haiti-menfpComme ce fut le cas à Masson avec Lucien Francoeur, le directeur général du FAES, Israna Germain, la directrice générale adjointe du FAES, a mis l’emphase sur cette coopération entre le gouvernement haïtien et des partenaires techniques et financiers tels la BID, le Canada, la Suisse, laquelle coopération a permis le développement de ce programme de construction de bâtiments scolaires. Mme Germain a émis le vœu que cette coopération qui accouche de bons résultats puisse continuer, ceci dans l’intérêt de l’école haïtienne.

Sofie Olsen, ayant pris la parole au nom de la BID, s’est réjouie de la tenue de la Journée spéciale de l’Education dont dimension majeure se rapporte au baptême de ces constructions prêtes à accueillir de centaines d’élèves. Cette satisfaction exprimée, sous le regard de Jose Augustin Aguerre, le représentant pays de la BID en Haïti, a laissé échapper des mots traduisant l’engagement de cette institution financière régionale d’œuvrer toujours en faveur de l’école haïtienne.

Marie Eve Castonguay, de la Coopération canadienne, a exprimé avec d’autres mots,  le même sentiment de contentement au regard de ce qui est déjà fait  en termes de réalisation inscrites dans ce programme de relèvement du secteur éducatif haïtien initié après le séisme de janvier 2010.

Sur les deux sites, à Masson dans la commune de Paillant et à Mayette dans la commune des Côtes-de-Fer, les directeurs des deux établissements scolaires, les autorités municipales  ont salué la sortie de terre de ces bâtiments. Quant aux élèves, à travers des chants, ils ont décliné leurs remerciements.

A la fin de la cérémonie de Mayette, Lucien Francoeur, le DG du FAES, à travers un geste fort de signification, a remis une plaque d’honneur et de mérite à la BID via Jose Augustin Aguerre, son plus haut représentant en Haïti. Celle destinée à la Coopération canadienne a été reçue en mains propres par Marie Eve Castonguay, déléguée aux inaugurations.

En matière de construction d’écoles, ce partenariat entre le MENFP, le FAES, la BID, la Coopération canadienne, et dans une certaine mesure, la Coopération suisse, vise à ajouter 27 établissements au parc scolaire haïtien d’une centaine de constructions. A date 25 chantiers sont achevés, 34 le seront à la fin de l’année en cours et le reste dans le courant de 2017.




Au cours de cette Journée spéciale de l’Education, l’accent a été mis sur d’autres d’interventions délimités dans le cadre de cette coopération :  formation continue des enseignants, certifications des écoles amies de l’hygiène, campagnes de soins bucco-dentaires et ophtalmologiques aux élèves, programme d’éducation civique, réforme des curricula, préparation et mise en application des programmes du nouveau secondaire, cartographie scolaire, étude sur la petite enfance…   

Idson Saint-Fleur

Réagir à cet article

About La Redaction - Scoop

La Redaction - Scoop
Scoop FM, TV & Website, une chaine de médias pour vous tenir informés – des journalistes compétents toujours au cœur des faits saillants – Scoop !

Check Also

La PNH veut régulariser les motocyclettes, une façon de combattre l’insécurité

La Police nationale d’Haïti de concert avec les municipalités et la Plateforme des Associations des …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *