Home 5 Actualités 5 Un sondage réalisé le jour même du scrutin place Jovenel en 4e

Un sondage réalisé le jour même du scrutin place Jovenel en 4e

Les résultats préliminaires de la présidentielle d’octobre 2015 continuent de faire des vagues. L’Institut brésilien Igarapé vient de rendre public un sondage réalisé à la sortie des urnes. Dans cette enquête le poulain de Michel Martelly se trouve à la 4e position tout juste derrière la candidate de Fanmi Lavalas, Maryse Narcisse.

Sur un échantillon évalué à plus de 1 900 sondés éparpillés à travers 135 centres de vote dans l’ensemble des 10 départements géographiques du pays, 37,5% avouent avoir voté le leader de la Ligue Alternative pour le Progrès et l’Emancipation d’Haïti (LAPEH), Jude Célestin ; Jean Charles Moïse occupe la 2e place avec 30,6% des voix suivi de Mme Narcisse, elle a obtenu 19,4 % alors que 6,3% des enquêtés ont accordé un vote favorable à l’élection de Jovenel Moise.

Cette enquête vient de renforcer la méfiance de la population quant à la capacité du Conseil Electoral Provisoire (CEP) d’organiser des élections crédibles, honnêtes et démocratiques. Huit (8) candidats à la présidence ont signifié en vain le CEP sur la nécessité de former une commission indépendante qui aura entre autres pour mission d’aller vérifier au Centre de Tabulation des Votes (CTV) si le travail a été bien fait.

Jovenel Moïse pour sa part, nie d’un revers de main les  informations laissant croire que de graves fraudes ont été commises en sa faveur. Cependant, selon des observateurs, Jovenel moise, Jude Célestin, Moise Jean Charles et Maryse Narcisse ont tous fraudé eu égard à quelques procès-verbaux mises à l’écart au CTV ; ils ont même souhaité l’annulation des élections présidentielles du 25 octobre dernier, alors qu’elles ont été tenues dans le calme et la sérénité, avons-nous constaté.

Le 15 novembre écoulé, les conseillers électoraux devaient procéder à la publication des résultats définitifs du 1er tour de la présidentielle, telle que prévue dans le calendrier électoral en vigueur. Jusqu’à cette présente minute, les magistrats au niveau du Bureau du Contentieux Electoral National n’ont pas encore délibéré sur les cas de contestations soumis.

Donc, cette étude réalisée par l’institut brésilien Igarapé montrant que Jovenel Moïse « Nèg Bannan Lan » serait loin d’atteindre la première position dans les résultats, pourrait alimenter la bataille engagée par l’opposition à travers les rues pour exiger le CEP à respecter le vote populaire. Nous devons attendre la suite de l’histoire pour voir si réellement la rue est la seule arme qu’un candidat haïtien peut utiliser pour assurer son élection.

//

Réagir à cet article

About Vladimir DESIR

Vladimir DESIR
Je suis journaliste - Rédacteur et Grand Reporter. e-mail : [email protected]

Check Also

Stéphanie Auguste devient ministre des Affaires Sociales et du Travail

L’actuelle ministre des Haïtiens Vivant à l’Etranger vient d’être nommée Ministre des Affaires Sociales et …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *