Home 5 Actualités 5 Vertières : Martelly invite la jeunesse à s’approprier du rêve des ancêtres
Michel Martelly, le Président de la République d’Haïti | Photo : Ministère de la Communication

Vertières : Martelly invite la jeunesse à s’approprier du rêve des ancêtres

Ce 18 novembre ramène le 212e anniversaire de la bataille de Verrières, une lutte armée ayant conduit les esclaves de Saint-Domingue à l’indépendance proclamée le 1er janvier 1804. En cette circonstance, le Président de la République, dans un message préenregistré, invite les Haïtiens à s’unir, malgré les différences, en vue de faire renaitre le pays.

« Nous devons pratiquer le vivre ensemble afin de pourvoir combattre la situation socio-économique difficile à laquelle fait face le pays depuis des lustres », a lâché  Michel Martelly.  La bataille pour l’indépendance consistait à construire un état fort, indépendant, sans discrimination et sans lutte intestine, a rappelé le Chef de l’Etat. « Il est temps d’abandonner les pratiques qui ne font que nous détruire entant que peuple, de nous réunir autour d’un même idéal », a avancé M. Martelly qui croit fermement que le désordre, la division et l’instabilité politique ne sont pas favorables au développement du pays.

Le président dit déplorer l’ingérence de l’internationale par faute de manque de responsabilité de la part des Haïtiens pour mieux géré leurs dossiers. « Nous devons prendre en main notre destinée. Nous devons projeter une nouvelle image à la jeunesse haïtienne », a-t-il renchéri.

Dans son dernier discours de 18 novembre comme chef d’Etat, Michel Martelly invite les jeunes du pays à suivre l’exemple tracé par les ancêtres, à s’approprier du rêve de Capois La Mort, de Henry Christophe, de Toussaint Louverture, d’Alexandre Pétion de Jean Jacques Dessalines entre autres de faire d’Haïti une nation indépendante et autonome. « Nos grands-parents ont rêvé d’une Haïti unie, qui s’avance au jour le jour vers la voix de la démocratie, du progrès et du développement durable », nous citons le président.

Le premier citoyen de la nation conseille le peuple à prendre rendez-vous avec le futur. « Le rendez-vous de demain sera le vôtre, la victoire de demain devra être également la vôtre », a-t-il conseillé.

Donc, cette date historique arrive au moment où le pays connait une crise postélectorale. Les partisans de plusieurs candidats à la présidence sont en train de fouler le macadam pour forcer le Conseil Electoral Provisoire (CEP) à revoir les résultats préliminaires du premier tour de la présidentielle de 2015. Plus de 200 ans après, la population court après une meilleure condition de vie et une terre où il fait bon vivre.

//

Réagir à cet article

About Vladimir DESIR

Vladimir DESIR
Je suis journaliste - Rédacteur et Grand Reporter. e-mail : [email protected]

Check Also

Taxe de $ 186 imposée aux Haïtiens de la diaspora, Stéphanie Auguste précise

La ministre des Haïtiens vivant à l’étranger tente de dégonfler ce qu’elle appelle une rumeur. …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *