Home 5 Actualités 5 Les élections du 25 octobre sont une vaste opération de fraude planifiée
Elections générales du 25 octobre 2015 en Haïti | Photo : Emmanuel E. Cantave – Haitinews2000 ©

Les élections du 25 octobre sont une vaste opération de fraude planifiée

Pour certains, les élections du 25 octobre ont été déroulées dan le plus grand calme; pour des organismes d’observation électorale on peut citer CNO, CONHANE, SOFA et RNDDH le dernier scrutin a été une vaste opération de fraude électorale planifiée.

Suivant un récent rapport, la coalition d’observation des élections reconnait que les cartes d’accréditation ont été livrées à temps aux partis politiques et candidats qu’aux organisations d’observation électorale. Les matériels électoraux étaient disponibles dans la majorité des centres de vote du pays. La Police nationale s’est impliquée dans la sécurisation du scrutin. Par rapport au climat de sécurité qui était établi, la journée du 25 octobre dernier peut-être considérée comme une réussite, nous citons le rapport.

Cependant, d’après la coalition, ces efforts n’ont pas été suffisants pour rendre les dernières joutes conformes aux principes démocratiques. Les recommandations émises par la coalition suite au déroulement de la journée électorale du 9 aout écoulé, n’ont été prises en compte que partiellement, déplorent la SOFA, le CNO, le CONHANE et le RNDDH.

Les observateurs susdits ont critiqué le Conseil Electorale Provisoire (CEP) pour avoir placé des centres de vote dans des maisons, des gallodromes, dans des bureaux de CASEC, dans des boites de nuit et même dans un restaurant Ede Pèp. De plus, les isoloirs utilisés au cours du scrutin du 25 octobre 2015 sont les mêmes que ceux utilisés en août dernier : deux morceaux de carton superposés, généralement mal positionnés, qui n’arrivent en rien à rendre secret le vote des électeurs. L’encre indélébile a facilement été ôtée des doigts des individus qui voulaient s’adonner à des actes subversifs, a poursuivi le rapport.

Tous ces détails énumérés mettent à nu un CEP qui a donné la garantie que tout allait se dérouler parfaitement.

Eu égard à toutes ses dérives et au manque de responsabilité de la part des conseillers électoraux et du gouvernement, la coalition qui croit qu’aujourd’hui plus que jamais, la situation est préoccupante et fragile, recommande entre autres à la primature de vérifier les informations relatives à tous les électeurs ayant voté en dehors de la liste d’émargement, conduire un audit du processus électoral en vue de faire la lumière sur les multiples révélations faites par des acteurs politiques, mener une enquête sur le comportement des institutions d’observations électorale, telles que COFE, UNADA, COJHIT, LACHIM et FENATEC, pour établir le niveau d’implication dans cette vaste opération de fraudes électorales et publier les procédures du Centre de Tabulation des Votes.

Réagir à cet article

About La Redaction - Scoop

La Redaction - Scoop
Scoop FM, TV & Website, une chaine de médias pour vous tenir informés – des journalistes compétents toujours au cœur des faits saillants – Scoop !

Check Also

Taxe de $ 186 imposée aux Haïtiens de la diaspora, Stéphanie Auguste précise

La ministre des Haïtiens vivant à l’étranger tente de dégonfler ce qu’elle appelle une rumeur. …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *