Home Actualités Les pays de foi catholique célèbrent La Toussaint, en Haïti elle précède la fête des Morts
Actualités - Culture - novembre 1, 2015

Les pays de foi catholique célèbrent La Toussaint, en Haïti elle précède la fête des Morts

Ce 1er novembre, tous les pays où la religion catholique est la religion officielle se préparent à célébrer cette fête dénommée « La Toussaint ». En Haïti toutes les portes des paroisses sont ouvertes pour accueillir des fidèles, ce sera une énième occasion pour honorer des saints et d’adresser une prière à eux.

Depuis quelques années, des chrétiens protestants célèbrent ce jour à leur manière. Ils n’ont pas de saints à vénérer, mais ils profitent de ce moment pour enseigner aux participants ce que enseigne la bible en ce qui concerne les saints et les morts. Selon eux cette pratique n’est pas biblique.

Il est certain que c’est la fête des saints, mais les vodouisants se font remarquer au cours de cette célébration, car les images utilisées dans l’église catholique représentent les loas (dieux vodou) dans les temples du vodou, ainsi allons nous assister à une cohabitation des ses deux groupes spirituels. Peut-être c’est la raison pour laquelle le 1er novembre on fête La Toussaint, alors que le 2 novembre c’est la fête des Morts ou Gédés ; aux Etats-Unis on parle de Halloween.

D’où vient La Toussaint

La Toussaint est une fête catholique, célébrée le 1er novembre, au cours de laquelle l’Église catholique romaine honore tous les saints, connus et inconnus1. La Toussaint précède d’un jour la Commémoration des fidèles défunts, dont la solennité a été officiellement fixée au 2 novembre, deux siècles après la création de la Toussaint.

Cette fête a longtemps eu lieu après les fêtes de Pâques ou suite à la Pentecôte. Au Ve siècle, elle est célébrée en Syrie le vendredi de Pâques1. À Rome, au Ve siècle également, une fête en l’honneur des saints et martyrs était déjà célébrée le dimanche après la Pentecôte1.

Après la transformation du Panthéon de Rome en sanctuaire chrétien, le pape Boniface IV le consacra, le 13 mai 610, sous le nom de l’église Sainte-Marie-et-des-martyrs. Boniface IV voulait ainsi faire mémoire de tous les martyrs chrétiens dont les corps étaient honorés dans ce sanctuaire. La fête de la Toussaint fut alors fêtée le 13 mai, date anniversaire de la dédicace de cette église consacrée aux martyrs1,2.

C’est peut-être à partir du VIIIe siècle qu’elle est fêtée le 1er novembre, lorsque le pape Grégoire IIIdédicace, en l’honneur de tous les saints, une chapelle de la basilique Saint-Pierre de Rome1.

Vers 830, le pape Grégoire IV ordonne que cette fête soit célébrée dans le monde entier1. Pour certains, c’est à l’occasion de cette décision, prise en 835, que la fête de la Toussaint est fixée au 1er novembre2. Sur le conseil de Grégoire IV, l’empereur Louis le Pieux institua la fête de tous les saints sur tout le territoire de l’empire carolingien3.

Source : wikipedia
//

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *