Home Actualités Steeve Khawly promet de reformer l’Etat après son élection
Actualités - septembre 22, 2015

Steeve Khawly promet de reformer l’Etat après son élection

Ce lundi 21 septembre, le candidat à la présidence sous la bannière du Réseau Bouclier National (RBN) a lancé sa campagne électorale à Port-au-Prince, notamment au Ciné Triomphe, fraichement rénové, avons-nous constaté.

Devant des centaines de partisans et de sympathisants, Steeve Khawly a délivré un message qui semble faire plaisir à l’assistance. « Ma vision : agir ensemble pour une Haïti stable, moderne et prospère », a-t-il lâché. « Je veux être celui qui saura mettre un terme à une spirale infernale qui a plongé Haïti dans la situation que nous connaissons. Je veux être celui qui fera que chacun retrouve le goût de l’avenir et l’envie de bâtir notre destin commun », a renchéri M. Khawly sous l’ovation du public.

Misant beaucoup sur la jeunesse, cet homme d’affaires pense que les jeunes sont la force vive de la nation. « J’ai la conviction qu’il faut faire confiance aux jeunes de ce pays », a-t-il avancé d’un ton ferme tout en plaidant en faveur de la justice sociale.

Interrogé sur une récente réunion dirigée par Michel Martelly en vue d’une alliance visant un candidat unique, Steeve Khawly a rejeté toute idée d’abandonner la course au profit du candidat du Parti Haïtien Tèt Kale (PHTK), Jovenel Moise. « Michel Martelly est mon ami depuis une trentaine d’années, nous nous sommes entretenus réellement, mais la discussion n’a pas été tenue autour de mon éventuel retrait », si on peut ajouter foi à ses déclarations.

Très préoccupé par la campagne présidentielle, l’initiateur du mouvement (Rose et Blanc), Michel Martelly, suivant une source digne de foi, préfère Jovenel Moise à Steeve Khawly. Selon lui, le leader de Bouclier a prouvé sa faiblesse lors d’une interview accordée à Valéry Numa de la radio Vision 2000.

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.