Home 5 Actualités 5 Les autorités haïtiennes agissent, les Dominicains rappellent leur ambassadeur
Le chancelier haïtien, Lener Renauld

Les autorités haïtiennes agissent, les Dominicains rappellent leur ambassadeur

Pour mieux contrôler le commerce au niveau de la frontière haitiano-dominicaine, le ministère de l’Economie et des Finances, à travers un communiqué, a fait état de 23 produits qui seront désormais importés uniquement par voie maritime ou aérienne.

Cette décision aurait affecté le commerce dominicain. De ce fait, les autorités voisines viennent de rappeler leur ambassadeur, Ruben Silié Valdez, avons-nous appris.

Contacté par les confrères de Magic 9, le chancelier haïtien a laissé entendre que ces mesures ne visent qu’à garantir la sécurité de la population et établir un meilleur contrôle des douanes haïtiennes. « Le fait d’interdire les produits de passer par la frontière, cela n’insinue pas qu’ils ne sont pas autorisés à entrer sur le territoire », a expliqué Lener Renauld.

Le ministre de la défense qui joue également le rôle de chancelier a tenté d’attribuer d’autres définitions au mot « Rappeler ». « Cela ne signifie pas uniquement que les relations sont gelées, l’ambassadeur est rappelé pour consultation », a avancé M. Renauld. « Hormis le problème migratoire existant entre les deux pays, les relations de coopération sont bonnes », a renchéri le ministre a.i. des Affaires Etrangères.

A rappeler, à partir du mercredi 16 septembre, plus de vingt produits seront importés uniquement par voie maritime ou aérienne on peut citer : farine de froment, ciment gris, huile comestible, savon de lessive, détergent en poudre, emballage en foam, eau potable, peinture et produits pour carrosserie de véhicule, beurre de cuisine, mantèque, fers pour construction, pâtes alimentaires, métal déployé et tôles, tuyaux PVC, jus en poudre, boissons gazeuses, bière, snack (cheeco), maïs moulu, matelas, équipements lourds pour la construction (même en location), ustensiles ménagers en plastique et biscuit.

Hormis de ciment, ces marchandises ne seront autorisées à débarquer qu’au port de Port-au-Prince ou à celui du Cap-Haitien, ont signalé les responsables.

Le Ministère de l’Economie et des Finances (MEF) a fait savoir que l’Administration générale des douanes est instruite de procéder à la saisie immédiate de tout produit figurant sur la liste qui serait importé par un port autre que ceux autorisés ou par un bureau frontalier.

Vladimir Désir / e-mail : [email protected]

Réagir à cet article

About La Redaction - Scoop

La Redaction - Scoop
Scoop FM, TV & Website, une chaine de médias pour vous tenir informés – des journalistes compétents toujours au cœur des faits saillants – Scoop !

Check Also

Taxe de $ 186 imposée aux Haïtiens de la diaspora, Stéphanie Auguste précise

La ministre des Haïtiens vivant à l’étranger tente de dégonfler ce qu’elle appelle une rumeur. …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *