Home 5 Actualités 5 Dossier Assassinat Jean Dominique : Aristide ira-t-il au Cabinet d’Instruction ?
JEAN_BERTRAND_ARISTIDE_2

Dossier Assassinat Jean Dominique : Aristide ira-t-il au Cabinet d’Instruction ?

JEAN_BERTRAND_ARISTIDE_2L’ancien Président haïtien Jean Bertrand Aristide est attendu le mercredi 24 avril 2013 au Cabinet d’Instruction sur demande du Juge d’Instruction Yvikel Dabrésil, a confirmé en exclusivisité le mercredi 17 avril 2013 Guyler C. Delva, Conseiller du Président Martelly en Communication, à l’Emission Haïti Débat animée sur Scoop FM par Gary Pierre Paul Charles.

L’ancien Chef d’Etat serait-il impliqué dans ce dossier ? Qu’est-ce qu’il aurait à voir dans cette affaire de près ou de loin ? S’agirait-il de persécution politique de la part du Régime Tet Kale ou d’un excès de zèle du Juge instructeur pour attirer les bonnes grâces du Pouvoir ? Quel que soit le cas de figure, aucun Haïtien incluant Jean Bertrand Aristide n’est au-dessus de la Loi. Toutefois, il serait utile de placer les choses dans leur contexte afin de mieux appréhender la logique de l’instruction.

Yvon_Nep_2Dany_3Le Magistrat instructeur de la Cour d’Appel, Y. Dabrésil, a déjà entendu plusieurs hautes personnalités politiques dans le cadre de l’instruction dont l’ancien Président René Préval, l’ancien Premier Ministre Yvon Néptune, les ex-Sénateurs Dany Toussaint et Myrlande Libérus.  Me Claudy Gassant qui avait été le premier Juge instructeur travaillant sur ledit dossier a été également entendu. Autant dire que Dabrésil aurait de la suite dans les idées !

Contrairement à la convocation d’Aristide en date du 9 janvier 2013 par Lucmane Dellile, Chef du Parquet de Port-au-Prince, sur plaintes de Rosemond Jean (Dossier Coopératives) et Sony Thélusma alias Ti Sony (Dossier Lafanmi Selavi), qui s’était transformée par la force des choses  en une visite d’audition en sa résidence privée, on aurait l’impression que l’invitation du Juge d’Instruction Dabrésil serait plus ou moins acceptable dans le camp de l’ancien Chef d’Etat.

Me Camille Leblanc, ancien Ministre  de la Justice, qui faisait partie des Avocats ayant représenté Jean Bertrand Aristide face au Commissaire du Gouvernement, Lucmane Dellile, a écarté ce jeudi 18 avril 2013 sur Haïti Débat la thèse de persécution sans toutefois l’écarter. Evans Paul qui intervenait aussi dans l’Emission de Gary Pierre Paul Charles a pratiquement abondé dans le même sens. Par contre, le Député de Delmas/Tabarre, Arnel Bélizaire, croit qu’il pourrait s’agir de persécutions politiques.

Qu’à cela ne tienne ! Aristide ira-t-il en personne ou se fera-t-il représenter par ses avocats au Cabinet d’instruction si la procédure le permet ? Ses partisans et inconditionnels resteront-ils posés ? Y aura-t-il des manifestations de rue en signe de solidarité à l’ancien Président qui n’est pas inculpé ? Rappelons que Jean L. Dominique a été abattu le 3 avril 2000 ainsi que le Gardien Jean Claude Louissaint à l’inté- rieur de sa Station de radio.Jean_Do

Pour le moment, il n’y a aucune réaction officielle de la part de Jean Bertrand Aristide ou de ses avocats autour de l’invitation/convocation du Juge Dabrésil en date du 24 avril 2013. On suppose que sitôt terminée l’audition de ces grosses légumes, les auteurs et co-auteurs aussi bien que les complices de l’assassinat de Jean L. Dominique pourront être identifiés et inculpés afin que justice soit servie après 13 ans.

Réagir à cet article

About Scoop FM 107.7

Scoop FM 107.7

Check Also

Le département d’État recommande l’arrêt du TPS…

Plus de 300 000 ressortissants de pays de l’Amérique centrale et d’Haïti, bénéficiaires du TPS, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *