Home 5 Actualités 5 La Police Dominicaine démantèle le réseau de gang à Baní en République Dominicaine
VOCEROPNOFRECEDETALLESDELCASO

La Police Dominicaine démantèle le réseau de gang à Baní en République Dominicaine

VOCEROPNOFRECEDETALLESDELCASOLes Policiers dominicains  ont démantelé   une bande  qui  se consacrait à assaillir des haïtiens nationaux et des citoyens dominicains sur le coté   Sud de la république dominicaine.  Au cours de l’opération,  cinq armes de feu, et trois véhicules ont été  récupérées.   Des  articles précieux tels que : 12 cellulaires, des  laptops, entre autres ont été également récupérés.

Ce gang était composé de 15 assaillants présumés, dont des prisonniers  dominicains et deux haïtiens. Parmi les  prisonniers figurent des  ex –policier,  Francisco Javier Ascencio Medina, Leoris Galet Saints et Alexis Antonio Méndez Mañón. Aussi Pedro Luís Segura Méndez, juillet Alexander Belliard Mélangent (a) Alex, Francisco Alberto María Castillo (a) le Trabero, Ricardo González Diloné, Oliver Ogando Gómez et les haïtiens François Gerald et Desil Riquel. Selon la police dominicaine,  le groupe s’est basé entre les localités Baní et San Cristobal non loin de la capitale et ayant pour cibles principales les haïtiens. Le cas le plus récent est le leader du Kid,   Evans Paul, ex- maire de Port Prince et sa conjointe Maguy Durcé, ex- ministre du Commerce  et de l’industrie d’Haïti.

Environ 130. 000  pesos dominicains, ainsi que 3.000.00 haïtiens leur  ont été  volés. Plusieurs articles,  tels que téléphone Blackberry ont été également  emportés par les malfrats. M. Paul et sa compagnie  ont été attaqués  le  22 octobre dernier  alors qu’ils empruntaient la route de Baní dans  un  véhicule de marque Rexton de couleur grise, BB53933. En date du 13 octobre , ces mêmes individus ont assailli aussi le  député Jean Tholbert Alexis, celui qui voyageait avec sa famille, en le dépouillant d’argent liquide et d’autres propriétés, en utilisant à cette occasion une camionnette Toyota Tacoma, blanc,  de plaque L293166.

Ce réseaux de gang mis en déroute par la police dominicaine  a fait pas mal de torts aux compatriotes haïtiens en république voisine. Ces derniers disent espérer que les mesures de sécurités vont être renforcées  par les autorités concernées afin  qu’ils continueront à circuler en toute quiétude sur ce coin de terre.

Réagir à cet article

About Scoop FM 107.7

Scoop FM 107.7

Check Also

Le département d’État recommande l’arrêt du TPS…

Plus de 300 000 ressortissants de pays de l’Amérique centrale et d’Haïti, bénéficiaires du TPS, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *