Home 5 Actualités 5 Semaine de Gouvernance : le CSPJ institué d’ici le 3 octobre 2011

Semaine de Gouvernance : le CSPJ institué d’ici le 3 octobre 2011

Le président de la République a lancé ce mardi 16 août 2011 la Semaine de la Gouvernance, à l’Ecole de la Magistrature (EMA). A l’occasion, Michel Martelly a déclaré qu’« une nouvelle gouvernance est incontournable en Haïti », indiquant que « sur la liste de ses priorités en ce qui concerne la gouvernance figure l’établissement d’un système judiciaire plus juste, équitable et au service des citoyens ».

Le chef de l’Etat dit miser beaucoup sur la contribution des juges et des magistrats formés récemment à l’Ecole nationale de la Magistrature de Bordeaux, pour refaire l’image de l’appareil judiciaire haïtien, lutter contre la détention préventive prolongée et  contre toute forme de corruption entravant une saine administration de la justice.

Par ailleurs, le président Michel Martelly s’est engagé à mettre en place le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire (CSPJ) d’ici la première semaine d’octobre prochain.

« Pour permettre à la cour de cassation de jouer pleinement son rôle en tant que juridiction suprême deux réunions par semaine ont été organisées afin que le CSPJ soit institué d’ici le 3 octobre prochain, date qui coïncidera à la rentrée judiciaire », a déclaré le président Martelly qui annonce également pour ce même 3 octobre la nomination du directeur de l’EMA et des autres entités administratives.

Le chef de l’Etat dit vouloir s’assurer que le CSPJ une fois institué soit fonctionnel et actif, soulignant que cette partie constituera une etape importante dans les efforts visant à rendre la justice haïtienne indépendante et performante.

Le directeur général a.ide l’Ecole de la magistrature s’est réjoui de la visite du président de la République au niveau de cette institution. Kesner Michel Thermezy croit aussi et ce dur comme fer que l’Etat de droit ne pourra être instauré en Haïti sans la formation des juges.

Le directeur général a.ide l’EMA plaide en faveur d’une présence plus marquée des femmes dans la magistrature haïtienne comme c’est le cas dans d’autres pays.

Par ailleurs, le président Michel Martelly se trouvait également ce mardi à la Direction Générale des Impôts, toujours dans le cadre de la semaine de la Gouvernance.Il a appelé les Importateurs, ONG, grand contributeurs, et toute la population à payer les taxes. « Il faut que l’argent de l’État donne à tous les enfants du pays un service », a-t-il dit aussi.

Le chef de l’Etat s’engage à œuvrer en faveur de la déconcentration des services de cette institution dans le cadre du processus de décentralisation.

« Dans les semaines qui suivent, une personne ne va plus avoir besoin de venir des Cayes, de Jacmel, du Cap Haïtien ou de Pétion ville pour se procurer sa licence à Port-au-Prince, car Port-de-Paix, les Gonaïves et toutes les autres villes, vont donner les même services. »

Le président Martelly a dans l’intervalle indiqué qu’il « entreprend des démarches en vue de la construction du Palais Législatif dont le bâtiment a été détruit par le séisme du 12 janvier 2010. »

Réagir à cet article

About Scoop FM 107.7

Scoop FM 107.7

Check Also

Taxe de $ 186 imposée aux Haïtiens de la diaspora, Stéphanie Auguste précise

La ministre des Haïtiens vivant à l’étranger tente de dégonfler ce qu’elle appelle une rumeur. …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *