Home Actualités Haïti / Jamaïque / Football : Kenneth Baugh, le ministre jamaïcain des Affaires étrangères justifie la décision de son gouvernement
Actualités - février 21, 2011

Haïti / Jamaïque / Football : Kenneth Baugh, le ministre jamaïcain des Affaires étrangères justifie la décision de son gouvernement

Le Gouvernement de la Jamaïque est préoccupé par les sérieux malentendus découlant des événements qui ont conduit au retrait de l’équipe haïtienne de football de moins de17 ans  du tournoi  de la CONCACAF qui s’est tenu à Montego Bay.

Les faits sont les suivants:

  1. 1.- A leur arrivée d’Haïti au Centre IAN Jet à l’aéroport international Sangster le  3 Février 2011, les membres du contingent ont été interviewés par le personnel de santé publique. Ils ont reçu des fiches d’alerte médicale contenant des informations pouvant aider à détecter les signes et les symptômes des maladies transmissibles d’importance internationale et comment obtenir lʹassistance médicale en cas de maladie. Cette pratique de surveillance et de contrôle est un pré-requis des règlementations tant locales qu’internationales de santé publique ainsi que les règles de l’aviation civile, compte tenu de la prévalence de la malaria en Haïti et la récente épidémie de choléra.
  2. 2.- Le 14 Février 2011, sans aucune notification aux autorités locales, ils ont essayé de se procurer des médicaments pour le traitement de la malaria dans une pharmacie locale. Ils n’ont pas réussi car la prescription donnée par le médecin de l’équipe n’avait pas le numéro d’enregistrement nécessaire.

3.- Les autorités locales de santé ont questionnée l’équipe et ont découvert que six (6)  membres du contingent avaient la fièvre et des malaises, l’un des premiers symptômes de la malaria. Conformément aux procédures établies, ces personnes ont été conduites à l’hôpital régional de Cornwall pour enquête médicale et traitement. Les analyses de sang ont confirmées par la suite (3) trois cas de malaria. Ensuite (8) huit autres membres du contingent développaient des symptômes de fièvre. Par mesure de précaution le traitement anti malaria a été administré à tous les membres du contingent.

4.- Les fonctionnaires du ministère de la Santé ont fait tous les efforts possibles pour s’assurer que les membres du contingent haïtiens recevraient le traitement  conforme aux  protocoles sanitaires en vigueur à la Jamaïque. Ils ont pris le soin de fournir des repas à ceux en quarantaine, tant à l’hôpital qu’à l’hôtel où ils étaient enregistrés. Malheureusement, il y avait de la résistance  et le manque de coopération de la part de certains ; incluant l’un d’entre eux qui a refusé qu’on lui prélève du sang et d’autres qui sont sortis d’eux-mêmes de l’hôpital avant la fin de leur traitement.

5.- En regard de toutes ces circonstances incluant la confirmation par le Laboratoire de (3) trois cas de malaria, le Ministre de la Santé a recommandé aux officiels de la CONCACAF dans l’intérêt de protéger la santé du public et des autres équipes, que l’équipe haïtienne soit retirée de la compétition. Une grande partie du contingent est rentrée en Haïti le 16 février par des avions affrétés par la CONCACAF tandis que le reste des membres a quitté pour d’autres destinations, le 17 Février.

 La Jamaïque est obligée de maintenir une très grande surveillance contre la malaria, parce que le moustique Anophèle par lequel la maladie est transmise est endémique à la Jamaïque et il y a un risque réel de transmission de la maladie si le parasite est introduit dans la population.

Le gouvernement regrette profondément les circonstances qui ont nécessité le retrait de l’équipe haïtienne du tournoi de la CONCACAF. Nous comprenons le désappointement que cela a causé, toutefois la décision était inévitable et nécessaire pour protéger la santé de la population.  

18 Février 2011

 

 

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *