Home Actualités Haïti débat/Le dossier d’assassinat de Jovenel Moise : Le chancelier haïtien Claude Joseph a facilité l’arrestation de Samir Handal en Turquie, explique GPPC
Actualités - novembre 15, 2021

Haïti débat/Le dossier d’assassinat de Jovenel Moise : Le chancelier haïtien Claude Joseph a facilité l’arrestation de Samir Handal en Turquie, explique GPPC

Le ministre haïtien des affaires étrangères, Claude Joseph, est dévoué à rendre justice au Président Jovenel Moise assassiné lâchement dans la nuit du mardi 6 au mercredi 7 juillet 2021 écoulé. Par son dynamisme et son engagement, il a facilité ce lundi l’arrestation du citoyen Samir Handal, l’un des présumés coupables de cet assassinat crapuleux.

Tôt dans la matinée, ce lundi, le journaliste Garry Pierre Paul Charles a diffusé l’information. L’une des figures de la classe bourgeoise haïtienne, impliquée dans le régicide du chef de l’État, Samir Handal, a été arrêtée en Turquie.

Depuis l’assassinat du Président, ce dernier s’était réfugié à Miami à la connaissance de l’État haïtien. La DCPJ avait sollicité son arrestation auprès de la police américaine. Faute de provision juridique, cette sollicitation n’avait pas pu être appliquée.

Le ministre haïtien des affaires étrangères, Claude Joseph, qui suit de près les coupables en fuite, a été mis au courant du départ de Samir Handal de Miami à destination de la Turquie. Après s’être enquis de son voyage, le chancelier haïtien a informé son homologue de la Turquie de son déplacement. Aux aguets, la Police de la République de Turquie a procédé ce lundi matin à l’arrestation de Monsieur Handal, explique Garry Pierre Paul Charles, à l’émission Haïti débat.

Dans la foulée, le journaliste sénior a informé la population de la situation de pression à laquelle fait face le juge d’instruction, Gary Orélien, en charge du dossier d’assassinat du Président Jovenel Moise. Des hommes lourdement armés, s’exprimant en anglais, ont fait irruption dans le bureau du juge. Leur irruption a obligé les agents de sécurité du juge à se mettre en position de combat. Les individus armés ont demandé à voir les pièces à conviction du dossier. Leur demande a été catégoriquement refusée.

Mozard Lombard,

Éditorialiste chez Radio Télé Scoop,

Tél : (509) 3147-1145,

Email : [email protected]  

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *