Home Actualités ANFOS pour Haïti dit condamner l’attitude quasi d’esclave du Premier ministre haïtien, Ariel Henry, quémandant pitié aux autorités dominicaines
Actualités - novembre 15, 2021

ANFOS pour Haïti dit condamner l’attitude quasi d’esclave du Premier ministre haïtien, Ariel Henry, quémandant pitié aux autorités dominicaines

Dans une note de protestation rendue publique, dimanche, l’Alliance Nationale des Forces Organisées et Solidaires pour Haïti (ANFOS pour Haïti) dit condamner avec la plus grande fermeté le traitement inhumain infligé à des Haïtiens en République dominicaine par les autorités de ce pays.

Dans le dossier des Haïtiens vivant en République dominicaine en particulier et de tous les Haïtiens en général, l’Alliance indique condamner aussi l’attitude quasi d’esclave du chef du gouvernement de facto haïtien, Monsieur Ariel Henry, quémandant pitié aux autorités dominicaines.

« Nous applaudissons et soutenons énergiquement les déclarations du ministre haïtien des affaires étrangères, le docteur Claude Joseph, qui n’étaient autre que des contre-mesures basées sur la réciprocité », ont fait savoir les responsables.

ANFOS pour Haïti exhorte les autorités haïtiennes à prendre toutes les dispositions pour défendre les intérêts supérieurs de la nation. Elle appelle le peuple haïtien, toute classe sociale confondue, écrit-elle, à la solidarité agissante avec sa patrie Haïti.

Mozard Lombard,

Éditorialiste chez Radio Télé Scoop,

Tél : (509) 3147-1145,

Email : [email protected]

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *