Home Actualités Haïti débat : La classe politique a sa responsabilité dans l’assassinat de Jovenel Moise, déclare Patrick Norzéus
Actualités - juillet 19, 2021

Haïti débat : La classe politique a sa responsabilité dans l’assassinat de Jovenel Moise, déclare Patrick Norzéus

À en croire Patrick Norzéus, Jovenel Moise a été assassiné pour sa position prise contre le système. Le président, explique-t-il, défendait des valeurs humanitaires comme de leau, lélectricité, linstallation des pompes solaires. Il a été mutilé pour effrayer les acteurs hostiles au système.

L’ex député des Baradères/Gran Boukan, Patrick Norzéus, est sorti de son mutisme. Participant à l’émission Haïti débat de ce lundi 19 juillet 2021, le coordonnateur de la structure politique dénommée « AMEN » pointe du doigt les maitres du système établi dans le pays dans l’assassinat du président Jovenel Moise.

Le président, rappelle-t-il, défendait un ensemble de valeurs qui ne vont pas dans le sens de l’intérêt du système. Il voulait mettre de l’eau, du courant électrique à la disposition de la population, installer des pompes solaires à travers le pays. La mutilation infligée au corps de Jovenel Moise a été faite pour effrayer les gens hostiles au système. Le président ne voulait pas jouer le rôle de doublure pour pérenniser le système.

Patrick Norzéus en a profité pour évoquer le cas du premier Ministre Nommé Ariel Henry qui va s’investir dans ses fonctions, ce mardi, avec son gouvernement.

Nous ne sommes pas, exprime-t-il, dans la logique de la formation de gouvernement de transition. Nous sommes pour l’installation d’un gouvernement provisoire. Nous n’avons aucun problème contre Ariel. Il a été nommé par Jovenel Moise. Nous ne souhaitons pas que son gouvernement se comporte comme un pion pour le système. Si jamais il afficherait une telle attitude, nous serions le premier à s’ériger contre lui. Ce gouvernement ne devra pas mettre en question les acquis positif construit par le président Jovenel Moise.

Patrick Norzéus croit que la classe politique haïtienne a sa part de responsabilité dans le meurtre de Jovenel Moise. «  La classe politique a sa responsabilité dans lassassinat du président. Depuis deux ans, le chef de lÉtat appelle les acteurs au dialogue. Si cette classe politique avait consenti à sasseoir avec le président, on aurait pu ne pas arriver à cet assassinat », a fait savoir l’ancien parlementaire, interviewé par Campane et Val.

Mozard lombard,

Éditorialiste chez radio Télé Scoop,

Tél : (509) 3147-1145,

Email : [email protected]    

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *