Home Actualités Haïti débat/Opération au Village/convocation de Carl Henry Boucher : GPPC dénonce une manœuvre visant à clouer au pilori l’inspecteur général
Actualités - mars 16, 2021

Haïti débat/Opération au Village/convocation de Carl Henry Boucher : GPPC dénonce une manœuvre visant à clouer au pilori l’inspecteur général

Après le fiasco de l’opération policière menée au village de Dieu vendredi dernier, Carl Henry Boucher est convoqué, ce mardi 16 mars en cours, à l’inspection générale de la PNH. L’inspecteur général est-il le dindon de la farce ?

L’opération policière échouée au Village de Dieu continue de faire couler de l’encre dans le milieu haïtien. L’État haïtien est très critiqué.  Les autorités ont pris pour cible l’inspecteur général, Carl Henry Boucher, qui n’était pas le chef de cette opération. Les responsables cherchent-ils un bouc émissaire ?

Investiguant sur le déroulement de cette opération, le journaliste investigateur, Garry Pierre Paul Charles, dénonce une manœuvre visant à clouer au pilori Carl Henry Boucher.

« On cherche à sacrifier quelqu’un dans une opération conduite collectivement, tandis qu’il n’avait pas une responsabilité de commandement sur le terrain », a fait savoir le PDG de la Radio Télé Scoop.

Le 11 mars 2021, Carl Henry Boucher a reçu un appel du secrétariat de la direction générale de la Police nationale. Il a été convié à une réunion. Dans cette réunion tenue le même jour, le directeur général de la PNH, Léon Charles, avait informé de sa décision de mener une opération le lendemain au Village. Il a sollicité une présentation cartographique du Village de l’inspecteur général en vue d’élaborer un plan opératoire, explique Garry Pierre Paul Charles à l’émission Haïti débat de ce mardi 16 mars 2021.

Un mode opératoire avait été défini. La Direction Centrale de la Police Administrative, DCPA, poursuit GPPC, avait pour mission d’assurer la mise en place de l’opération, à travers son directeur adjoint, le commissaire divisionnaire Jacques Joël Orival. Carl Henry n’avait rien à voir avec l’exécution du plan opératoire. Il n’avait pas pour mission de coordonner l’opération. Il avait seulement assisté l’agent de pilotage du drone qui commençait à diffuser des images avec 45 minutes de retard. Au cours de cette opération Carl Henry Boucher avait attiré l’attention du commissaire Orival sur des individus qui creusent des trous à l’intérieur du Village. Monsieur Orival l’avait assuré que ces gens étaient des « All Black », des agents spécialisés de la PNH.

« Je pense que les responsables n’étaient pas à la hauteur de cette opération de si grande envergure. J’exige l’audition de tous les policiers responsables de cette opération », recommande le journaliste sénior, Garry Pierre Paul Charles.

Mozard Lombard,

Éditorialiste chez radio Télé Scoop,

Tél : (509) 3147-1145,

Email : [email protected]

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *