Home Actualités Haïti débat : Kelly C Bastien appelle l’opposition déchirée cette semaine à l’unité et dénonce l’incohérence des membres du secteur démocratique
Actualités - octobre 29, 2020

Haïti débat : Kelly C Bastien appelle l’opposition déchirée cette semaine à l’unité et dénonce l’incohérence des membres du secteur démocratique

L’opposition politique haïtienne éclate cette semaine. Elle s’est rompue à cause des problèmes d’égo et de coordination, explique Kelly C. Bastien, à l’émission Haïti débat de ce jeudi 29 octobre 2020.

L’ex membre du secteur démocratique et populaire de l’opposition avoue avoir eu un dialogue ces dernières semaines avec le président Jovenel Moise. Il confirme la fréquente conversation qu’entretient Évalière Beauplan avec le chef de l’État.

Face à la position extrémiste qu’affichaient des figures du secteur, le dialogue qu’ils entretiennent ces derniers temps avec le locataire du palais national est très mal vu dans l’opinion publique haïtienne.

Envers et contre tout, l’ancien président du Sénat haïtien, Kelly C. Bastien,  ne cache pas la causerie qu’il a eue avec le président de la République. « Je lui ai parlé une fois pendant ces périodes. Je n’ai aucun problème à le rencontrer », indique-t-il, soulignant que l’ex sénateur du Nord-Ouest, Évalière Beauplan, de son coté, s’entretient régulièrement avec le chef de l’État.

Kelly C Bastien appelle ses confrères de l’opposition à l’unité. « Au bout du 7 février 2021, date de la fin du mandat de Jovenel Moise, selon lui, si rien n’est fait, il y aura une situation de chaos dans le pays », prévient-il.

« Aujourd’hui, on peut continuer à exprimer des positions radicales ou modérées. Mais on doit trouver un lieu où l’on peut s’asseoir. Le chaos ne sera favorable à personne », ajoute-t-il, indiquant que 90 % d’hommes et de femmes qui font de la politique dans le pays sont antidémocrates.

Dr C. Bastien dénonce, dans la foulée, l’incohérence de certains acteurs du secteur démocratique. Il rappelle avoir été mandaté pour rencontrer le chef du PHTK, le parti au pouvoir, ignoré par ses désormais ex compagnons de bataille.

Nènèl Cassy, nous rapporte-t-il, répète dans plusieurs réunion que la négociation est inévitable. « Ce que vous expliquez à l’intérieur, vous devez le rapporter aussi à l’extérieur » lui a-t-il dit.

« La division qu’il y a au sein de l’opposition n’est pas de nature à aider le mouvement. Aujourd’hui, nous devons mettre de côté nos égos. J’ai une grande inquiétude. Je ne sais pas ce qui va se passer dans le pays le 7 février 2021 », enchaine l’ex député de la ville du Cap Haïtien, affirmant que c’est le problème de coordination qui a éclaté le secteur démocratique et populaire.

Mozard Lombard,

Éditorialiste chez Radio Télé Scoop,

Tél : (509) 3147-1145,

Email : [email protected]

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *