Home Actualités De l’intérim à l’intérim, le Parquet de Port-au-Prince change de tête
Actualités - juillet 24, 2020

De l’intérim à l’intérim, le Parquet de Port-au-Prince change de tête

Le ministre de la Justice et de la Sécurité publique a jeté son dévolu sur Me Ducarmel Gabriel pour assurer l’intérim du Parquet de Port-au-Prince après son choix contesté jeudi de l’ancien substitut commissaire du gouvernement Me Souvenir Jenty, nommé puis révoqué le même jour. Sa nomination, par le ministre de la justice Me Rockefeller Vincent comme chargé a.i du parquet, n’a été qu’une courte durée. Le chef du gouvernement n’avait pas donné sa bénédiction à la nomination de Me Souvenir Jenty qui avait été mis  en disponibilité sans solde par le ministre Jean Roudy Aly.

Il faut souligner que ce n’est pas la première fois que ce scenario arrive au sein du parquet de Port-au-Prince puisque la nomination Me Inel Torchon avait été suspendue avant qu’il soit révoqué.

Souvenir Jenty allait succéder à Jacques Lafontant qui a démissionné récemment de son poste par intérim à cause d’un conflit ouvert avec le nouveau ministre Vincent. Le passé du substitut commissaire du gouvernement n’a pas joué en sa faveur. Ce dernier était indexé dans divers scandales dont la libération de certains individus appréhendés par la DCPJ.

Le RNDDH, qui a vendu la mèche dans un rapport, rappelle que le 22 avril 2019, le substitut commissaire du gouvernement, Me Jenty Souvenir avait adressé un ordre de libération au responsable de la Section Départementale de la Police Judiciaire (SDPJ) de l’Ouest, enjoignant de libérer sur présentation de l’ordre les individus Willy St-Val et de Audrienson Jean. Il a été rappelé à l’ordre par les autorités hiérarchiques.

Michelson Césaire

Rédacteur de Radio Télé Scoop

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *