Home Actualités Haïti débat/Dossier de Barbancourt : Madame Delphine marchait dans le sillage de son père coupable de malversations, selon Aviol Fleurant
Actualités - juin 4, 2020

Haïti débat/Dossier de Barbancourt : Madame Delphine marchait dans le sillage de son père coupable de malversations, selon Aviol Fleurant

En réaction à Me Salim Soukar, rejetant, la veille, l’accusation de malversation d’un groupe d’actionnaires de la compagnie Barbancourt contre Nathalie Delphine Gardère, Aviol Fleurant affirme l’implication de l’ancienne présidente de l’entreprise dans des activités de blanchiment de capitaux. Il exprime la nécessité de sortir le doyen du patrimoine national haïtien dans le carcan dans lequel il se trouve aujourd’hui.

Nathalie Delphine Gardère, indique Me Aviol Fleurant, qui a dénoncé son père en 2016, a reproduit la pratique paternelle de malversation durant son administration. De 2011 à 2016, témoigne le juriste, Thierry Gardère, le père de Nathalie, a détourné entre 2 à 7 millions de dollars américains au détriment, dit-il, de la compagnie.

En 2017, quand l’ex présidente de la compagnie a été nommée en assemblée à la tête de l’entreprise, après la mort de son père, Delphine Gardère a répété les actions de Thierry.  Elle a continué à détourner les fonds de Barbancourt, à l’instar de son père, en effectuant des transactions frauduleuses avec une autre compagnie dénommée Trion, à une tierce, considéré comme une entreprise fictive, appelée Passy.

« La compagnie Trion a été vendue en 2018. Après l’achat de cette entreprise, le nouveau propriétaire a réalisé un audit sur l’existant. Cet audit a montré que Nathalie détournait comme son père des fonds du Rhum Barbancourt », a renchéri l’ancien Ministre de la planification et de la coopération externe.

Mozard Lombard,

Éditorialiste de la Radio Télé Scoop,

Tél : (509) 3147-1145,

Email : [email protected]

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *