Home Actualités Haïti débat / Insécurité : Le Ministre de la Justice, Me Lucmane Delille, promet de libérer la population du Bicentenaire de la barbarie des malfrats
Actualités - avril 13, 2020

Haïti débat / Insécurité : Le Ministre de la Justice, Me Lucmane Delille, promet de libérer la population du Bicentenaire de la barbarie des malfrats

« Nous disons à la population du Bicentenaire de prendre son mal en patience. Dans les prochains jours, elle recouvra sa libération. Ces malfaiteurs qui sèment la terreur au bas du centre-ville de Port-au-Prince, il arrivera un jour où ils ne feront plus la une des actualités dans le pays. L’intolérance ne peut pas être défendue », tel est le message d’espoir du Ministre de la Justice et de la Sécurité Publique, Me Lucmane Delille, adressé aux habitants du boulevard Harry Truman terrorisés par les bandits armés du village de Dieu.

Depuis 1986, indique l’ancien commissaire du gouvernement, lors de la retransmission de l’émission Haïti débat du lundi 13 avril 2020, le plan sécuritaire du pays est dégradé. L’insécurité qui règne sur le territoire national est insupportable.  Nous subissons cette situation avec patience. Les bandits armés font la loi depuis trop longtemps. Cette fois-ci, nous disons assez. C’en est assez. Nous ne pouvons pas nous arroger le droit de supporter éternellement la violence de ces gangsters. Nous nous battons corps et âme pour les appréhender, pour les mettre hors d’état de nuire.

Joint au téléphone, Me Lucmane Delille, dit exiger la collaboration de la population pour en finir avec le phénomène de banditisme dans le pays. Il en a profité pour saluer les exploits de la PNH qui a réussi, dit-il, à neutraliser des criminels, lors d’une opération musclée menée le weekend écoulé au bas de la ville.

« Nous disons aux bandits qu’ils n’ont aucune chance de réussite avec la violence qu’ils exercent sur la population. Le pays ne les supporte pas », leur a fait savoir le Ministre, annonçant que les prédateurs du Dr Jerry Bitar, qui a été libéré après son enlèvement au cours du mois de mars passé, sont maintenant entre les mains des autorités de la police nationale.

Mozard Lombard,

Éditorialiste de la Radio Télé Scoop,

Tél : (509) 3147-1145,

Email : [email protected]   

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *