Home Actualités Haïti débat / Accord de conciliation : Un consortium d’organisations sociaux-politiques présente une proposition de sortie de crise
Actualités - janvier 31, 2020

Haïti débat / Accord de conciliation : Un consortium d’organisations sociaux-politiques présente une proposition de sortie de crise

Plusieurs organisations politiques et de la société civile ont présenté cette semaine un nouveau pacte intitulé accord de conciliation. Ce consortium a trouvé cet accord dans le dessein de débrouiller la crise chronique qui gangrène le pays.

Près d’une centaine d’organisations ont exprimé leur consensus à travers une proposition de sortie de crise cette semaine. Conscient des problèmes que traverse le pays, ce regroupement a fait valoir sa position en formulant des pistes de solution.

Joint au téléphone ce vendredi 31 janvier 2020, l’ex député du parti OPL de la 46e législature, Vasco Thernelan, dit soumettre sa proposition afin de conscientiser tous les secteurs sur la nécessité de trouver un dénouement à la crise le plus vite que possible.

Cette proposition prend en compte à la fois les problèmes politiques et de gouvernance qui bouleversent le pays. Sur le plan politique, nous sommes favorables à la réalisation d’un dialogue inclusif largement large, indique Monsieur Thernelan.

Les signataires de l’accord de conciliation plaident pour une réforme constitutionnelle en profondeur. Selon l’ancien député du département du Nord-Ouest, les acteurs sont beaucoup mieux armés aujourd’hui pour adapter la constitution à la réalité du pays.

Vasco Thernelan supporte l’idée de la formation d’un gouvernement. Contrairement au profil de gouvernement d’union national qui est d’actualité, il recommande de préférence un gouvernement de sauvetage national.

L’ancien parlementaire critique la conférence politique qui s’est déroulée du 29 au 31 janvier 2020 à la nonciature. Cette conférence, nous dit-il, n’est pas suffisamment inclusive pour apporter une solution durable à la crise.

« Où sont passés les autres secteurs ? Les secteurs vitaux du pays », s’interroge-t-il, avant d’ajouter que ce ne sont que les forces politiques qui s’y réunissent.

« Il faut que toutes les forces politiques en présence trouvent un terrain d’entente. Il faut que l’État haïtien renforce des institutions comme la Douane, la DGI », exhorte le politique, soulignant que toutes les conditions ne sont pas encore réunies pour la tenue des élections dans le pays.

Mozard Lombard,

Éditorialiste de la Radio Télé Scoop,

Tél : (509) 3147-1145,

Email : [email protected]

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *