Home Actualités Haïti débat / Arrestation de l’un des présumés assassins de Néhémie Joseph : la population mirebalaisienne exige la capture de tous les complices
Actualités - janvier 20, 2020

Haïti débat / Arrestation de l’un des présumés assassins de Néhémie Joseph : la population mirebalaisienne exige la capture de tous les complices

Déterminée à rendre justice à Néhémie Joseph, lâchement assassiné dans la soirée du jeudi 10 octobre 2019, la population de la Cité de Charlemagne Péralte se félicite de l’arrestation de Clairjeune Juste Chandoux, l’un des présumés auteurs de ce crime odieux. Outre l’arrestation de l’ancien chef de sécurité de la mairie de Mirebalais, elle exige la capture de tous les individus qui ont pris part au lynchage du journaliste de la Radio Panik FM.

L’arrestation de Clairjeune Juste Chandoux réalisée, ce vendredi 17 janvier dernier, en terre voisine, la République Dominicaine, a provoqué une scène de liesse à Mirebalais.  Des proches, amis, collègues et défenseurs de Néhémie Joseph, qui ne cessent de lui réclamer justice, n’ont pas caché leur contentement. Toutefois, ils ne croient pas que c’est la victoire finale. Pour les mirebalésiens, ce coup de filet est un grand pas dans la recherche de justice pour la victime.

Joint au téléphone ce lundi 20 janvier 2020, lors de la retransmission de l’émission Haïti Débat, le Commissaire du Gouvernement de la ville, Me Élioné St Fleur, assure que le martyr obtiendra justice. « Je promets que Néhémie obtiendra sa justice », a fait savoir le juriste, soulignant que la commune avait accueilli la nouvelle de l’arrestation de Chandoux avec beaucoup de joie.

Abondée dans le même sens, l’avocate de la femme du défunt, Me Mamousse Pierre Toussaint, qui soutient que l’assassinat de Néhémie provient dans le giron des membres du parti PHTK de la ville, demande au Commissaire du Gouvernement d’appréhender tous les individus qui ont participé à cet homicide.

Madame Toussaint souligne le fait que les auteurs intellectuels ont cherché à brouiller les pistes pour ne pas capturer les vrais coupables. « Pour ne pas appréhender les auteurs, les responsables tentaient de brouiller les pistes. Ils ont versé de grosse sommes d’argents à cette fin », a indiqué la légiste, avant d’enchainer que si nous laisserons passer impunément ce forfait, tous les habitants de Mirebalais doivent se déménager de la ville.

Dans la foulée, le militant Jonas Pierre, qui considère ce meurtre comme un crime d’État, précise que c’est Chandoux lui-même qui a perpétré le forfait. Selon lui, l’arrestation de ce dernier est un pas vers dans la quête de justice pour Néhémie. Le conseiller de la structure locale dénommé MOCEC invite le parquet de Mirebalais et le juge d’instruction de la ville à prendre leur responsabilité dans ce dossier.

Mozard Lombard,

Éditorialiste de la Radio Télé Scoop,

Tél: (509) 3147-1145,

Email: [email protected]

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *