Home 5 Actualités 5 Haïti débat / Manifestation aux Gonaïves : L’opposition politique haïtienne continue de réclamer la démission de Jovenel Moise

Haïti débat / Manifestation aux Gonaïves : L’opposition politique haïtienne continue de réclamer la démission de Jovenel Moise

Plusieurs milliers de personnes ont arpenté, ce jeudi 5 décembre 2019, les rues de la Cité de l’Indépendance pour continuer de réclamer la démission du président de la République, Jovenel Moise, du pouvoir. Après plus de deux semaines de répit, les leaders de l’opposition projettent de relancer le mouvement jusqu’au 5 janvier 2020.

La mobilisation s’est déroulée sans incident dans la Cité de l’Indépendance. Des milliers de manifestants ont sillonné les différentes artères de la commune. Ils ont parcouru entre 8 à 9 kms. Les agents de la PNH ont réalisé un travail de titan, s’est réjoui Youri Latortue.

Joint au téléphone, lors de la retransmission de l’émission Haïti débat, ce jeudi 5 décembre, le sénateur de l’Artibonite annonce la relance de la mobilisation dans les différentes villes du pays, jusqu’au 5 janvier de l’année prochaine.

Selon le président de la Commission Ethique et Anti-Corruption du Sénat de la République, le gouvernement haïtien a distribué  1 million 500 mille gourdes dans la Cité, la veille de cette manifestation de l’opposition.

Youri Latortue en a profité pour critiquer les acteurs de l’international qui soutiennent Jovenel Moise au pouvoir.  Il est inacceptable, déplore-t-il, de nous faire ingurgiter un président que nous n’en voulons pas.

Le coordonnateur général du parti AAA, dans son intervention, a souligné la dégradation de la situation économique du pays durant les deux (2) ans dix (10) mois de l’administration de Moise. « Au moment que Jovenel Moise avait pris le pouvoir, mille gourdes étaient équivalents à 17 dollars américains. Maintenant, ils sont réduits à 10 dollars. Le taux d’inflation n’était pas si élevé », a fustigé le leader du centre droit de l’opposition politique haïtienne.

Jovenel Moise, enchaine Monsieur Latortue, c’est le revers de la médaille. Nous ne pouvons pas célébrer avec lui l’anniversaire de l’Indépendance nationale le 1e janvier 2020. Il est dans la négation de l’histoire. Si nous demeurons dans son conservatisme, nous connaitrons d’autres transitions et élections frauduleuses dans le pays. C’est la raison pour laquelle, je partage la position des auteurs de l’ouvrage, intitulé « Toutouni », qui prônent une dernière transition en Haïti.

Après la mission de Madame Kelly Craft,  au début du mois de novembre écoulé, le parlementaire devra rencontrer ce vendredi 6 décembre l’envoyé spécial américain en Haïti, le diplomate David Hale. Il compte rester dans la logique de l’accord de Marriott. L’opposition politique a déjà désigné le juge qui doit remplacer Jovenel Moise au pouvoir ainsi que le futur premier ministre. Pour des raisons de sécurité, le sénateur se garde de publier leur nom.

Mozard Lombard,

Journaliste/Rédacteur de la radio Télé Scoop,

Tél : (509) 3147-1145,

Email : [email protected]

Réagir à cet article

About Mozard Lombard

Mozard Lombard

Check Also

Libre édito : Quand l’Ambassade américaine à Port-au-Prince ironise sur Haïti à l’occasion de la commémoration du 12 janvier

Dans une déclaration rendue publique le dimanche 12 janvier 2020, à l’occasion de la commémoration …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *